Ecoutez cet article

Chaque année, la RDC, l’Afrique et le monde rendent hommage à Patrice Emery Lumumba, mais comme un héros sans sépulture. Face à cette réalité, le président de la République Félix Tshisekedi a décidé, à l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de la mort du héros national d’ériger une sépulture où seront ensevelies les reliques du tout premier premier ministre de la RDC.

Ce caveau sera placé au pied de l’échangeur de Limete qui redeviendra le Mémorial Patrice Emery Lumumba tel que voulu par son concepteur en 1967, soit 1 année après avoir proclamé Lumumba héros national.

Accompagné des enfants Lumumba, (François, Roland et Juliana), de son directeur de cabinet adjoint Guylain Nyembo et des membres du comité d’organisation du rapatriement des reliques du héros national, le chef de l’Etat a fait le tour du propriétaire de ce mythique endroit. Sur place, Félix Tshisekedi a apprécié l’exposition des documents inédits sur Lumumba organisée dans la galerie souterraine de la tour de l’échangeur. Aussi, a-t-il approuvé l’endroit lui proposé pour l’érection du sépulcre avant le 30 juin de cette année. Il s’agit de l’intersection des 4 piliers de cette tour au rez-de-chaussée. Une étude détaillée de l’aménagement du site sera présentée au chef de l’Etat dans les semaines qui suivent.

La décision du président de la République est vivement saluée par les enfants Lumumba. Ces derniers ont vu en Félix Antoine Tshisekedi la volonté politique manifestée dans la réhabilitation de la mémoire de leur père et héros national.

Auparavant, le président de la République s’est incliné en déposant une couronne de fleurs devant le monument Lumumba érigé en plein boulevard qui porte son nom en présence de plusieurs personnalités et une foule en liesse.

Dans la matinée, le chef de l’Etat a participé à la messe d’action de grâce en mémoire de Lumumba organisée en la cathédrale Notre Dame du Congo. Présidée par Mgr Edouard Kisonga, Évêque Auxiliaire de Kinshasa, cette célébration eucharistique a connu la participation de plusieurs personnalités politiques et des membres de la famille biologique de Lumumba.

Dans son homélie, le prélat a rappelé le nationalisme et le patriotisme qui ont caractérisé ce personnage. « Faire mémoire de Lumumba, c’est rappeler à tous les acteurs politiques du pays l’amour de la patrie et la lutte contre les antivaleurs », a prêché Mgr Kisonga.

Assassiné le 17 janvier 1961, le corps du héros national n’a jamais été retrouvé. Après plusieurs tractations, le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a obtenu de la Belgique le rapatriement des reliques du premier héros national afin de lui dédier une sépulture digne de son personnage. La messe et la visite de l’échangeur de Limete ont ainsi clôturé la série d’activités commémoratives des héros nationaux Kabila et Lumumba qui ont débuté samedi 16 janvier à Kinshasa.

Pitshou Mulumba
Le Potentiel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici