Ecoutez cet article

Les députés membres du FCC appellent les acteurs politiques congolais à œuvrer pour la cohésion des institutions de la République et réitèrent leur soutien à la présidente de l’assemblée nationale, Jeanine Mabunda.

1 COMMENTAIRE

  1. L’ingratitude de Tshala Mwana ! La gratitude de Felix Tshisekedi !
    L’alliance FCC-UDPS s’apparente au choix de Mwanawasa par Frédéric Tshiluba comme son successeur à la présidence de la Zambie avec l‘espoir de manipuler celui-ci comme il était déjà en proie à une grave crise cérébrale. Frédéric Titus Mpundu Jacob Tshiluba manipula l’élection présidentielle en faveur de son dauphin qui finit par l’emporter. Hélas, une fois président de la Zambie, Maître Mwanawasa s’est mis au servir du peuple zambien en sa qualité de patriote. Tshiluba fut poursuivi, jugé et inculpé pour détournement des fonds publics et mourut plus tard dans des conditions sinistres suite à de troubles abdominaux d’origine obscure. Plus récemment, Eduardo Dos Santos de l’Angola a personnellement choisi Laurenco Joao, son ancien ministre de défense comme son successeur à la magistrature suprême angolaise. Une fois dans le fauteuil présidential, Laurenco n’a hésité un instant pour combattre la corruption dont les enfants de son ancien patron sont auteurs.
    Nul au monde ne l’a reproché d’ingratitude. Bien au contraire, son renom brille en toute luisance dans les palmarès de l’histoire. Le président angolais jouit d’une réputation sans précédente pour sa combativité de la mauvaise gestion et sa recherche de la droiture.
    Il en va de même pour Felix Tshisekedi. Loin de se réduire en un godillot d’un petit étranger aux origines douteuses, Felix Tshisekedi prouve son authenticité en tant que nationaliste en tentant de toutes les manières possibles de remettre la RDC sur les rails. Entre le peuple congolais dont il partage le sang et Joseph Kabila, un Rwandais, Felix Tshisekedi a opéré un choix clair, ‘’Le Peuple D’Abord’’. A l’instar du président angolais, Felix Tshisekedi n’épargnera jamais ce Rwandais mouillé au sang humain, expert non seulement dans la tuerie des Congolais mais aussi dans l’assassinat des travailleurs humanitaires dont Michael Sharp, Zaida Catalana et bon nombres de casques bleus.
    Il est normal que Tshala voie d’un autre œil les mérites de son propre frère du Kasaï, Felix Tshisekedi. D’aucuns n’ignorent que Tshala Mwana était toujours aux côtés de Laurent-Désiré Kabila qu’elle a soutenu jusqu’ à la veille de son assassinat. A la grande surprise des Congolais, on l’a vu danser avec ceux-là qu’on soupçonnait être à la base du meurtre de son amant, M’zee. Notre sœur a-t-elle assumé une part de responsabilité dans le déclin de Laurent-Désiré Kabila ? Telle est la grande question que l’on se poserait.
    Prétendre que Felix Tshisekedi est un ingrat constitue un manque de jugement pour notre sœur Tshala Mwana et une preuve de sa mauvaise foi ou mieux encore de ses manières sorcières dont elle a toujours confessé l’appartenance dans ses chansons. Si Tshala Mwana était vraiment patriotique, elle aurait dans ses chansons illustrés la déshumanisation dont Etienne Tshisekedi fut l’objet de la part du régime de Mobutu. Elle aurait fait de même au sujet de Laurent-Désiré Kabila et de son fils adoptif, Joseph Kabila qui ont visiblement torturé et dérobé la victoire d’Etienne Tshisekedi au vu et au su de tout le monde. Comme je l’ai toujours dit, ce ne sont pas les moyens qui manquent aux Congolais pour redresser la RDC, c’est plutôt la volonté qui fait défaut à ce peuple. En échange de quelques deniers, un Congolais peut tout. Joseph Kabila a exterminé des millions des Congolais, il a catalysé le viol des millions des femmes et continue a posé les mêmes actes horribles avec la complicité de certains d’entre nous dont Tshala Mwana, Kikaya Bin Karubi, Daniel Banza Malale, Jean-Jacques Kyabula Katwe, Evariste Boshab, Jean-Claude Kazembe Musonda et Zoé Kabila pour ne citer que quelques-uns. Dès lors, il devient apparent que la personnalité du Congolais moyen se réduit à l’immoralité.
    Ma chère sœur Tshala Mwana ! Si en échange du matériel, tu peux te permettre de vendre les tiens, saches que même dans l’au-delà tu auras à rendre compte de ta propre méconduite. Les Bayuda du Kasaï dont les chansons te sont familières disent ceci, ‘’ Quelle a été l’essence du pacte ou de l’alliance qu’ont conclu nos ancêtres au lac Mukamba ?’’ Actuellement, continuent-ils, certains dénoncent leurs compatriotes rien que pour s’enrichir et accéder au pouvoir. Es-tu l’une d’entre elles ?
    Que les Congolais se rangent sans condition aucune derrière Felix Tshisekedi pour la pacification du territoire congolais occupé par les étrangers. Nous demandons à Felix Tshisekedi de pardonner à Tshala Mwana comme notre première dame Denise Nyankeru avait une fois prise à la légère les injures publiques lui adressées par Christelle la fille de Ngoy Kasanji, victime des troubles mentaux. Que Felix Tshisekedi se concentre totalement sur les consultations nationales en cours dont l’issue déterminera non seulement l’avenir de l’UDPS mais aussi de tous les Congolais et du pays dans son ensemble. Que les Congolais considèrent Tshala Mwana comme une chienne qui aboie quand la caravane de notre respectable Felix Tshisekedi passe. Que vive Felix Tshisekedi ! Que vive l’UDPS ! A nous, la victoire !
    Ton compatriote
    Zacharie Bilenge Mwadi Wanyama Kawena Ne Musambi
    Pour la RDC, je mourrai.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici