Ecoutez cet article

On avait presque oublié la saveur des débats intellectuels, se fondant sur de vrais arguments, avec un respect mutuel et pour un véritable éclairage de la population sur des questions capitales. Le diplomate Léonard She Okitundu, membre de la plateforme politique Front Commun pour le Congo (FCC), était vendredi dernier en face d’un ancien allié, le politique expérimenté Tryphon Kin-kiey Mulumba du Cap pour le changement (CACH), sur le plateau de l’émission Le Débat de la radio Top Congo FM. Questions de l’heure, crise actuelle, conflits majeurs, les co-débatteurs ont mis en exergue leurs expériences personnelles de la gouvernance du pays, avec un come back sur l’histoire. A en croire KKM, pour sortir de la crise politique de l’heure, le référendum reste le dernier acte de l’œuvre constitutionnelle. ‘‘Le Président de la République élu démocratiquement est face à un parlement qui ne correspond pas à sa vision ; que voulez-vous qu’il fasse ?’’, s’est-il interrogé. En tout cas pour ceux qui ont suivi le débat, KKM a jonglé avec le ballon dans l’histoire du général de Gaulle et le référendum en France. Pour d’autres encore, Kin-kiey Mulumba a défendu Fatshi avec les arguments bétons à l’appui. Comme pour dire que CACH fait monter en première ligne ses attaquants de choc restés à la réserve jusqu’ici. Reconnaissant envers les internautes qui n’ont pas tari d’éloges envers sa personne, le Crabe a, dans un Tweet, appelé les Congolaises et Congolais, tous Ensemble, à être du bon côté de l’Histoire en majuscules.

Déjà pour ce qui est de la sortie de la crise politique actuelle, Kin-kiey Mulumba sort la carte du référendum comme solution idoine. Il s’agit, en effet, d’une question qui continue d’alimenter les débats, même après les consultations nationales initiées par le Président Félix Antoine Tshisekedi, dont les grandes décisions sont attendues par le peuple congolais.

Kin-kiey Mulumba reste focus sur cette possibilité de résolution de crise. «Nous sommes face à une crise majeure, pourquoi ne pas passer à l’autre République comme ça s’est fait ailleurs ; le référendum est le dernier acte de l’œuvre constitutionnelle», a-t-il déclaré vendredi 27 novembre au cours de ce débat radiodiffusé et retransmis sur la chaîne Youtube de Top Congo.

Sur les possibilités matérielles de l’organisation d’un référendum en RDC, Tryphon Kin-kiey Mulumba brandit la minimalité des moyens requis. « On ne va pas dépenser 200 ou 600 Millions USD pour organiser le référendum dans ce pays, nous pouvons faire des économies pour ça. Le Président de la République élu démocratiquement est face à un parlement qui ne correspond pas à sa vision, que voulez-vous que le Président de la République fasse ?», s’est-il interrogé.

Avantage au Crabe dans le rôle offensif

Toujours au cours dudit débat, lorsque Kin-kiey Mulumba évoque les conflits majeurs entre le Chef de l’Etat, d’une part avec le Premier Ministre et, d’autre part avec la Présidente de l’Assemblée nationale notamment, avec leurs réponses au chef de l’Etat par leurs communicants, She Okitundu donne des arguments qui, visiblement, ne satisfont pas son contradicteur. Et, à KKM de fustiger l’élection législative truquée de Masi-manimba, en particulier, et à travers la République, en général, avant d’interroger son co-débatteur concernant la possibilité de pouvoir nommer un Premier Ministre autre que celui du PPRD comme c’était le cas avec le Palu à l’époque de Gizenga et Muzito.

Lors de ce débat houleux, Kin-kiey Mulumba a dénoncé l’évasion fiscale avec les dignitaires FCC d’avec qui il était partenaire, des encaissements et réserves bancaires de moins de 600 millions. Ce, avant d’évoquer le fameux le blocage du FCC pour favoriser l’échec du président Tshisekedi, ce qui serait un bel argument pour les proches de JKK aux élections 2023.

Extrait de la panoplie d’éloges rendus à Kin-Kiey…

Whaouou !

BELLEKES, BINGO, comme disent « les Flamands » et les Wallons « Excellent » dommage que l’émission a pris fin…

Vous n’avez rien laissé passer et vous aviez des uppercuts pour assommer l’adversaire. Vous lui avez demandé si le PPRD peut lâcher le poste de 1er ministre. K.O…

Cohabitation coalition, encore une frappe terrible…

Sur l’histoire du général de Gaulle et le référendum en France vous avez jonglé avec le ballon…

Belle prestation…

Vous avez eu à faire une très belle prestation dans ce débat…

Vivement fier de vous…

Dans tous les salons feutrés de Kinshasa, on en parle…

Débat républicain serein avec un avantage au Crabe dans le rôle offensif…

Et votre tweet appelant à être du bon côté de l’histoire est très suivi avec bcp de commentaires et d’appréciation également…

En tout cas sur les réseaux sociaux ce week-end vous appartient… Vous faites la fierté. J’ai aimé là vous répondez … “Voulez-vous savoir pourquoi nous quittons le Pprd ? La déception dans la gestion”. Et puis vous citez d’autres gens souvent estimés, les Katumbi et Kalombo etc…

Jamais depuis les années Mobutu on n’avait eu droit à un débat d’une telle qualité…

Kin-kiey Mulumba très applaudis sur les réseaux sociaux et dans l’opinion publique met en avant les intérêts du Peuple et de la Nation face au juridisme des FCC…

La Pros.

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. Il est grand temps de mettre Joseph Kabila hors l’état de nuire
    Joseph Kabila est un serpent venimeux qu’il ne faut pas épargner. Il est rwandais de père et de mère et n’a rien de commun avec le Congolais. Sa neutralisation constitue l’unique façon de l’empêcher de tuer systématiquement. Il est grand temps qu’il soit transféré à la Cour Pénale Internationale pour rendre compte de tous ses actes téméraires.
    Nous demandons à l’UDPS de ne pas faire de la RDC un paradis pour les criminels dont les abus se démontrent au-delà de tout doute raisonnable. Il est temps que les Congolais se réunissent au tour d’un seul homme qu’est Felix Tshisekedi pour sortir le pays du chaos. Que les Congolais ne commettent pas les erreurs du passé. Si aujourd’hui la RDC sombre dans la misère, c’est l’Eglise Catholique qui en est l’auteur. Laurent Monsengwo Pasinya dont la traitrise a couté la vie à des millions des Congolais est la personne qui a une fois trahi les idéaux de la démocratie congolaise. Faisant volte-face à la Conférence Nationale Souveraine Exécutoire, Monsengwo soutint aveuglement son frère Mobutu, un Mungala par opposition à son ami Etienne Tshisekedi, un Muluba du Kasaï. Quelle a été le résultat ? Travaillons avec Felix Tshisekedi pour nous débarrasser avant tout de Joseph Kabila. Le reste viendra après.
    Votre compatriote
    Zacharie Bilenge Mwadi
    Pour la RDC, je mourrai

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici