Dans un entretien accordé à Jeune Afrique ce vendredi, le coordonateur du Front Commun pour le Congo (FCC) a affirmé que Félix Tshisekedi et Joseph Kabila jusqu’à la preuve du contraire, entretiennent un dialogue “fructueux”.

À en croire Néhémie Mwilanya, grâce à ce dialogue, ils arriveront à trouver des solutions aux problèmes qui fâchent au sein de la coalition FCC-CACH, notamment le dossier du vice-premier ministre ministre de la justice.

“Le ministre de la justice fait partie du gouvernement et au sein de ce gouvernement, il y a des règles à respecter en matière disciplinaire. Pour le reste et jusqu’à preuve du contraire, il y’a un dialogue fructueux entre le président et son prédécesseur et ils arriveront à trouver une solution”, a affirmé Néhémie Mwilanya.

Concernant le choix de Ronsard Malonda comme nouveau président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), l’ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila a indiqué que le FCC n’y est pas impliqué ni de près ni de loin.

Par ailleurs, il a mis en garde ceux qui veulent retarder la tenue des prochaines élections en RDC, en organisant des activités de distraction.

“En ce qui nous concerne, nous ne ferons jamais obstruction au débat démocratique et je voudrais ici mettre en garde ceux qui manœuvrent avec l’objectif non avoué de retarder les scrutins de 2023. Préparer des élections, cela demande du temps. Il faut mettre en place la CENI, enrôler les électeurs, planifier les opérations préélectorales et électorales etc. Nous sommes déjà mi-2020 et certains essaient de jouer la montre. Peut-être même essaient-ils de jouer les prolongations. Il ne faut pas nous laisser distraire”, a souligné Néhémie Mwilanya.

Par conséquent, Néhémie Mwilanya a appelé les institutions du pays à s’organiser de manière à respecter le calendrier électoral dans les jours avenirs.

Pour la stabilité du pays, cet élu de Fizi, dans la province du Sud-Kivu, a exhorté leurs partenaires politiques (Cap pour le Changement, ndlr) à se souvenir des dialogues qui ont permis un fonctionnement harmonieux des institutions.

Winnie Imana

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici