Ecoutez cet article

Le gouverneur du Nord-Kivu saisit le mécanisme conjoint de vérification élargi de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL) pour enquêter sur les affrontements qui ont opposé les FARDC à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru. D’après un communiqué publié ce mercredi 25 mai par les FARDC, il s’agit de mener des investigations sur l’origine de ces graves incidents.

Par la même occasion, le gouverneur du Nord-Kivu appelle la population au calme, à la vigilance et à faire confiance aux FARDC.

Plusieurs localités sont occupées, depuis ce mercredi matin par les rebelles du Mouvement du 23 mars à Rutshuru et Nyiragongo. Elles sont tombées après de violents combats ayant suivi des attaques simultanées du M23 contre les positions des FARDC dans ces deux territoires du Nord-Kivu. La circulation la route Goma – Rutshuru reste aussi coupée au niveau de Kibumba.

RO
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

  1. Pour la première fois qu’un président de la RDC Monte à la puissance de faire face à kagame tout à lui reprochant de l’hypocrisie qu’il manifeste au congolais en bref on doit frapper Rwanda dans un seul jour

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici