La secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo, (MLC), est montée au créneau ce samedi 23 mai 2020 pour fustiger l’arrestation de Jean-Jacques Mamba, député national de son parti.

Tout en parlant d’une dictature déguisée, Eve Bazaiba pointe du doigt l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS) qu’elle accuse de ne pas accepter la contradiction.

“Conséquence d’une dictature déguisée. Hier sieur Simon Mpiana a été confronté à ses collègues qui ont confirmé que c’est bel et bien lui qui avait signé. Pour bousiller l’affaire on arrête l’honorable JJ Mamba. Pourquoi l’UDPS n’aime pas la contradiction? Révoltant”, s’est indignée Bazaiba via Twitter.

Jean-Jacques Mamba a été arrêté ce matin sur ordre du Parquet général près la Cour de Cassation d’après Georges Kapiamba, président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, (ACAJ).

D’après certaines sources judiciaires, l’élu de la Lukunga est poursuivi pour faux et usage de faux.

Il sied de rappeler par ailleurs que Jean-Jacques Mamba est l’initiateur d’une pétition qui vise la déchéance de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Jephté Kitsita

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici