Ecoutez cet article

Félix Tshisekedi a adressé une correspondance à la femme de Moustapha Bilambo, chauffeur du Programme alimentaire mondial (PAM), tué à Kibumba le 22 février.

« Cette attaqua avait coûté la vie également à l’ambassadeur Luca Attanasio et au carabinier italien Vittorio Lacovacci (…) », dit le Chef de l’Etat.

Et d’ajouter :

« La disparition de votre époux, Monsieur Milambo, autant tragique qu’injuste suscite la triste et l’incompréhension. En effet, nul ne peut accepter qu’un compatriote succombe à la barbarie de l’ennemi sur son territoire ».

Félix Tshisekedi réitère sa volonté de faire tout ce qui est possible pour parvenir à l’éclatement de la vérité.

« En cette période de deuil, je vous présente, Madame Milambo, en mon nom propre et au nom du peuple congolais, mes condoléances les plus attristées et vous assure de la volonté du gouvernement de la RDC de tout mettre en œuvre pour faire la lumière quant aux circonstances exactes ayant concouru à l’exécution de cet acte ignoble », note-t-il.

A ce stade, trois enquêtes sont en cours au sujet de l’attaque de Kibumba. Des investigations sont conduites respectivement par le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS) et par les autorités italiennes et de la RDC.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici