Ecoutez cet article

Selon l’homme fort de la 10ème rue, seuls les membres de l’Exécutif démissionnaire qui contribuaient régulièrement aux finances du parti, seront reconduits.

C’est un véritable pavé dans la marre qu’a jeté le Secrétaire général de l’UDPS devant des combattants chauffés à blanc. Ne mâchant pas ses mots, Augustin Kabuya, tel un enseignant, a distribué de bonnes et de mauvaises notes à ses élèves. En l’occurrence, aux ministres UDPS présents dans le Gouvernement démissionnaire.

La mention médiocre ? Augustin Kabuya la décerne au premier des ministres UDPS. Gilbert Kankonde en personne.

Pour l’homme fort du parti présidentiel, le VPM en charge de l’Intérieur ne devrait plus être reconduit. Son péché ? N’avoir pas contribué régulièrement aux finances de l’UDPS.

En fait, Augustin Kabuya revient à la charge. Lui, qui, dans un passé récent, avait déjà reproché en nombre de ministres UDPS de n’avoir pas suffisamment “engagé” les membres du parti dans leurs cabinets respectifs. Le même grief, le président faisant fonction de l’UDPS, l’avait formulé à l’occasion de la célébration du 39ème anniversaire du parti tshisekediste. Jean-Marc Kabund promettait de corriger cet état de chose lors du prochain gouvernement.

Dans la perspective de la formation du Gouvernement Sama Lukonde, le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de dévoiler les noms des ministres issus du parti présidentiel, qui pourront être reconduits.

Au cours d’une matinée politique organisée le mercredi dernier au siège de son parti, Augustin Kabuya a indiqué que, seuls, les membres du gouvernement qui ont collaboré financièrement avec le parti, auront le visa de l’UDPS pour faire partie de l’équipe Sama Lukonde.

Dans la foulée, il a cité le nom du ministre des Hydrocarbures, Rubbens Mikindo qui, durant son mandat, “a donné sa contribution financière pour l’achat d’un nouveau siège de l’UDPS”.

Le parti présidentiel fait de la contribution financière de ses membres, le seul critère déterminant pour rester au Gouvernement. Dans son speech, Augustin Kabuya n’a nullement fait allusion au bilan des ministres estampillés UDPS pendant les deux ans passés Gouvernement Ilunkamba pour le développement du pays et le bien-être de la population.

Augustin Kabuya a assuré que d’autres ministres UDPS, avec en tête le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, se trouvent sur la liste noire du parti. Leur péché est d’avoir été loin du parti pendant leur bail au Gouvernement. Parlant de lui-même, le secrétaire général de l’UDPS a annoncé qu’il ne sera pas au gouvernement. «Pour que j’entre au Gouvernement, il faut que les combattants aient d’abord du travail», a affirmé Augustin Kabuya.

Parlant du voyage de l’ancien président Joseph Kabila à l’extérieur du pays, à Dubaï, le secrétaire général de l’UDPS souhaite que le sénateur à vie reste au pays “pour voir comment la RDC se développe sous le règne de Félix Tshisekedi”.

«Je fais partie de ceux qui ne veulent pas que Kabila sorte du pays. Je ne souhaite pas qu’il soit prisonnier, qu’il soit exilé, mais sa conscience est chargée avec tous les maux causés aux Congolais, il n’est pas tranquille», a lâché Augustin Kabuya.

Eric WEMBA
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici