Écoutez cet article

Le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba, a quitté Bruxelles (Belgique) mardi 31 juillet dans la soirée en direction de Kinshasa par un vol direct Bruxelles-Kinshasa.

La secrétaire générale du MLC, Eve Bazaiba, annonce que l’appareil qui transporte ce sénateur congolais va atterrir à l’aéroport de N’djili à 9 heures. Cependant, le MLC et la Police Nationale Congolaise n’ont pas trouvé de compromis quant à l’itinéraire et les dispositions pratiques de sécurité.

Le MLC proposait que le cortège de Bemba fasse deux escales (siège provincial et siège national du MLC) avant d’arriver à la résidence privée l’ancien vice-président de la République dans la commune de Gombe. La police a décidé pour sa part qu’il ne puisse pas avoir d’escales.

Ce sera la première fois pour Jean-Pierre Bemba de fouler sol congolais après près de 12 années en Europe dont 10 passées derrière les barreaux de la Cour Pénale Internationale.

Condamné en première instance à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Centrafrique, l’ancien vice-président a vu, le vendredi 8 juin, sa culpabilité annulée en appel devant l’instance judiciaire internationale.

Investi comme candidat président de la république par son parti, le MLC Bemba arrive au pays notamment dans le but de déposer sa candidature et participer à la prochaine présidentielle qu’il espère sans Joseph Kabila.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici