Ecoutez cet article

Décollage manqué pour l’AS VClub, pourtant très attendue hier soir, contre Simba de la Tanzanie, en match de la première journée de la phase des groupes de la Champions League. Bien malheureusement, les Dauphins Noirs ont été punis à la maison, à cause de leur nonchalance, manque d’agressivité et surtout de détermination. La victoire a choisi le camp tanzanien (1-0). Tout de même agacé par le niveau de jeu et de volonté présenté par son équipe, Florent Ibenge ne se décourage pas. Il y a encore cinq matchs à jouer, il va falloir donc continuer à travailler.

“Des matchs ne se ressemblent pas. Il faut panser nos blessures. On a perdu, il faut l’accepter… Et continuer à travailler pour aller faire un bon résultat là-bas (en Tanzanie ndlr). Il y a six matchs à jouer. Il en reste cinq, donc rien n’est encore fini”, s’est encouragé le coach de VClub après la rencontre.

Florent Ibenge regrette que les choses faites à l’entraînement ne se soient pas concrétisées sur le terrain : “On travaille des choses à l’entraînement, parfois ça marche, quelques fois non. Il faut être têtu et continuer à travailler. On a travaillé les coups de pied arrêtés, notamment les corners. Mais voilà, aujourd’hui ça n’a pas fonctionné, il y a des moments où ça fonctionne”. Ce n’est peut-être qu’une partie remise. Pour l’instant, VClub est déjà dernier de son groupe, en attendant le duel entre le National Al Ahly et El Merreikh, prévu demain, au Caire.

Isaac B’ampendee
Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici