Ecoutez cet article

L’ancien premier ministre de la République Démocratique du Congo, Adolphe Muzito a affirmé lundi 19 novembre dernier sur les antennes de TV5 Monde que le processus de vote du candidat commun de l’opposition à Genève, s’est déroulé normalement.

Selon le président de Nouvel Élan, Félix Tshisekedi président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « UDPS », aurait dû normalement bénéficier de son vote mais à une seule condition.

« Les deux pressentis comme les plus grands favoris se sont mutuellement neutralisés au premier tour. Et à cette étape, les invalidés que sont Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et moi, ne sommes pas passés au vote. Si Félix Tshisekedi était passé au deuxième tour, j’aurais pu voter pour lui. Mais au second tour, je n’avais pas le choix, il ne restait que deux candidats, Martin Fayulu et Freddy Matungulu », a déclaré A. Muzito.

S’agissant du programme commun de l’opposition, cet ancien membre du Parti Lumumbiste Unifié a confirmé qu’il sera mis à la disposition de la population pendant la campagne électorale.

La campagne électorale dont on parle, sera lancée dans pratiquement deux jours par la Commission Électorale Nationale Indépendante. Elle durera un mois soit, jusqu’à la veille du jour des trois scrutins combinés, présidentiel, législatif national et provincial.

Rappelons par ailleurs que le retour de Martin Fayulu, candidat commun de l’opposition est maintenu pour le 21 novembre prochain à Kinshasa. Quelques partis de l’opposition membres de LAMUKA sensibilisent la population quant à ce.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici