Ecoutez cet article

Alors que le mandat de Joseph Kabila a touché à sa fin en 2016, avant un glissement de 2 ans et le départ du palais présidentiel en janvier 2019, l’ex-First Lady vole au secours des démunis à travers son ASBL Initiative Plus et enflamme l’opinion.

Jusqu’où ira-t-elle ?

Elle n’a aucune fonction politique officielle, et pourtant c’est bien elle, Olive Lembe Kabila, la charismatique oratrice, la grande rassembleuse, qui restera dans l’histoire comme la véritable star de la campagne présidentielle congolaise de 2018 !

En un discours puissant, le 17 décembre 2018, lors d’une adresse à la presse de Goma où elle a lancé son désormais célèbre « Qui n’a jamais léché dans l’assiette de Joseph Kabila Kabange ! » pour dénoncer l’ingratitude de la classe politique. L’ex-First Lady a marqué les esprits. Et a fait davantage pour décrédibiliser les candidats de l’opposition et propulser un candidat désigné par Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary. C’est peu dire que Olive Lembe est populaire en RDC.

Cette femme brillante, qui a fait ses études à Goma, n’est pas pour autant une intellectuelle coupée des réalités. Elle est proche des gens et a un grand sens de l’humour. Elle est belle et assume ses formes. Elle s’est engagée pour la santé, à travers la lutte contre la famine, des interventions chirurgicales sur des becs de lièvre, et pour l’accès des filles à l’éducation. Bref, elle est inspirante.

« Beaucoup de Congolais admirent le fait qu’elle ne soit pas devenue un cliché, une First Lady embourbée dans son rôle. Elle n’a pas laissé le rôle la définir ; elle a défini le rôle.»

L’influence aujourd’hui d’Olive Lembe Kabila et ses multiples actions qu’elle pose au travers de son ONG Initiative Plus lui ont attiré des critiques acerbes sur son intention de devenir candidate à la présidence de la République en 2023 pour le compte du PPRD. C’est officiel, OLK n’a pas d’intention politique.

À ceux qui lui prêtent l’intention de se lancer en politique, elle a toujours rétorqué : « Je fais de la politique sociale et non de la politique politicienne. »

C’est ce qu’a déclaré Naason Kubuya Ndoole, coordonnateur national de l’ASBL Initiative Plus Olive Lembe Kabila lors d’un point de presse tenu au siège de cette association sans but lucratif le week-end dernier à Kindu, chef-lieu du Maniema.

« Elle m’a chargé de vous dire qu’elle ne se prépare pas pour devenir candidate présidente de la République. Elle n’en a même pas l’ambition. Si Joseph Kabila se décide de revenir en politique, de se représenter comme candidat ou de choisir l’un de ses grands combattants comme candidat, personne ne peut nous interdire, nous IPOLK de le soutenir », a-t-il fait savoir.

Comment est-elle devenue une icône nationale ?

Avant d’accéder au rang d’icône nationale, Olive Lembe Kabila en aura pourtant bavé. Elle a longtemps été attaquée sur son attitude à travers des caricatures haineuses, misogynes. L’ancienne première dame au caractère bien trempé a été contrainte, en arrivant à la présidence de la République de s’« adoucir.»

Olive Lembe dit faire toutes ces actions pour soutenir son mari ou un autre candidat qui serait désigné par l’autorité morale du PPRD. Dans ce cas là, OLK peut faire la différence et convaincre les électeurs indécis. Mère de deux adolescentes, elle est en phase avec les jeunes, les comprend, sait aussi comment utiliser les réseaux sociaux. Et on découvre au fil des meetings que c’est une très bonne oratrice… peut-être meilleure que son mari ! Même si elle est coachée par une équipe de professionnels, elle donne l’impression qu’elle parle avec son cœur, qu’elle est authentique. Elle n’aimait pas faire campagne – elle s’y était pliée avec beaucoup de réticence en 2018, avant l’élection de Félix Tshisekedi.

Gédéon ATIBU
Objectif-infos

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici