Ecoutez cet article

Le gouvernement congolais lance une sévère mise en garde contre Paris, Kigali et Luanda, suite à un « complot » contre la République démocratique du Congo.

Lambert Mende, porte-parole de l’exécutif central qui a tenu un point de presse dans ce sens ce lundi 28 mai 2018, rassure que « tous les moyens seront appliqués pour faire respecter la souveraineté de la RDC ».

Il note que les propos tenus le 23 mai dernier par le Président français, Emmanuel Macron, lors du point de presse ayant sanctionné la visité du président rwandais Paul Kagame à Paris, sont pleins d’ « ambiguïté ».

Pour Mende, « aucune décision ne doit être prise sur la RDC sans la RDC », et personne ne peut décider de l’avenir du peuple congolais.

Quant aux élections, Kinshasa rassure que le rendez-vous du 23 décembre de cette année sera respecté, et Joseph Kabila ne briguera pas un troisième mandat. En plus, « en ma connaissance, il n’y a aucun projet de révision de la constitution ».

MCN Team

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici