Ecoutez cet article

Le parti Ensemble pour la République digère mal la condamnation de Jacky Ndala à deux ans de prison. « C’est un procès politique, de l’acharnement simplement», estime un de ses cadres.

Maitre Papy Mbaki, vice-président de la ligue des jeunes de ce parti, se dit très étonnée de considérer qu’au niveau du ministère public l’on évoque la loi Tshiani alors que ce n’est qu’une proposition.

Le tribunal de paix de Kinkole a condamné Jacky Ndala à deux ans de prison. Ce dernier est aussi condamné au paiement de la somme de 500.000 FC d’amende.

Jacky Ndala est condamné pour ses propos contre la proposition de loi dite sur la « congolité ». Ce texte, s’il était adopté et promulgué, pourrait exclure de la prochaine présidentielle des candidats, comme son leader Moïse Katumbi, qui ne sont pas de père et de mère congolais.

4pouvoir

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici