Écoutez cet article

Le vice-gouverneur de Kinshasa, Gérard Gecoco Mulumba, a autorisé ce dimanche la démolition de sa morgue, située au quartier Kingabwa dans la commune de Limete.

Il a expliqué cette décision par le souci de « se conformer à la mesure interdisant les constructions anarchiques dans la ville de Kinshasa ».

Gecoco, qui dit « être en règle avec tous les documents », reconnaît tout de même que sa morgue a été construite sur la route. Elle est ainsi à la « base des embouteillages monstres » dans ce coin de la capitale congolaise.

« Je demande aux enfants de Limete d’être tranquilles. Cette œuvre sociale sera délocalisée à un endroit approprié. Nous allons acheter notre propre parcelle pour installer la morgue ou alors nous allons conclure un partenariat avec les prêtres de l’église catholique », a-t-il fait savoir pour calmer les ardeurs des habitants de Kingabwa, son fief électoral.

En prêchant par l’exemple, l’adjoint de Ngobila exhorte d’autres personnalités ou autorités du pays à lui emboîter les pas.

A Kinshasa, les autorités urbaines mènent une opération dénommée « Coup de poing » qui consiste à la démolition des constructions anarchiques et à la suppression des marchés pirates érigés sur les emprises publiques.

DM
Infos.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici