Écoutez cet article

Le parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé) est formel. Martin Fayulu est en pole position et ne s’alignera derrière personne. « Les différents alliés doivent le soutenir. L’officialisation de cette option sera levée ce jeudi 14 juillet à l’issue du Congrès, a fait savoir Devos Kitoko, Secrétaire général du parti, qui a annoncé la nouvelle hier lundi 11 juillet sur son compte Twitter.

« Martin Fayulu, candidat président de la République. Tout allié, d’où qu’il viendra, doit savoir que l’ ECiDé RDC a son candidat. Pas question de le négocier. Le commandant du peuple doit recouvrer sa victoire volée. L’Officialisation, ce jeudi après congrès« , a tweeté Devos Kitoko.

En attendant la fin de ces assises, l’ECiDé est intransigeant. En interne et de surcroît en dehors du parti, toute personne appelée à s’allier à MAFA est déjà avertie.

Le candidat numéro 4 aux élections de 2018 croit dur comme fer de voler de ses propres ailes en prévision du scrutin de 2023. Pas question de bénéficier de l’aura circonstancielle de Lamuka comme en 2018 après les discussions de Genève en Suisse.

Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et autres sont dès lors prévenues. L’opposant congolais va faire fi des autres poids lourds. Le Premier ministre honoraire, Augustin Matata qui récemment, s’est affiché avec Martin Fayulu est aussi mis au parfum.

On rappelle que l’ECiDé a ouvert la 2ème édition de son Congrès depuis Kisangani, hier lundi 11 juillet sous le thème : » Congo ekolo moko« , traduit en « Congo, un pays uni« . Ces travaux de ce congrès s’achèveront, ce jeudi 14 juillet.

L’opposant qui n’a cesse de revendiquer sa victoire de la présidentielle de 2018, a indiqué qu’une fois au pouvoir, il mettra un terme à la guerre imposée par le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi dans la partie Est de la RDC.

Gloire BATOMENE
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici