Ecoutez cet article

Le député provincial Gérard Mulumba Kongolo wa Kongolo alias « Gekoko » a déposé, ce lundi 7 juin 2021, une dénonciation auprès du procureur général près la Cour de cassation au sujet des cartes de crédit-Visa que certaines personnalités politiques de la RDC continuaient à bénéficier au préjudice du trésor public.

Selon cette lettre, l’élu de Limete demande au procureur général près la Cour de cassation d’ouvrir une enquête de nature à « fixer le peuple » congolais sur notamment les bénéficiaires de ces cartes Visa et dans quelle mesure le gouverneur de la Banque Centrale du Congo est-il impliqué dans l’affaire.

« Par sa lettre du 31 mai 2021, dont une copie en annexe, Son Excellence monsieur le ministre des Finances, à la suite d’un rapport de l’Inspecteur Général des Finances, IGF, demande à Monsieur le gouverneur de la Banque Centrale du Congo d’annuler les cartes de crédit servant à une consommation sans limites de l’argent de l’Etat par certaines anciennes autorités. Ces actes sont susceptibles de rentrer sous le coup de l’infraction de détournement des deniers publics », lit-on dans ce document signé le 05 juin 2021 par le député Nkongolo wa Kongolo (Gekoko).

Par ailleurs, cet ancien candidat vice-gouverneur de la ville de Kinshasa demande au procureur général d’ouvrir une enquête de nature à fixer le peuple congolais sur les éléments suivants : « Qui sont les bénéficiaires desdites cartes de crédit… Depuis combien de temps ces retraits sur la caisse de l’Etat ont-ils été opérés ? Combien d’argent ont-ils chacun puisé du compte général du Trésor ? Cet argent, pris sur la caisse de l’Etat, a-t-il servi à quels intérêts des services publics ? Ou à quelles fins personnelles et égoïstes ? Dans quelle mesure le gouverneur de la Banque Centrale du Congo est-il impliqué, en correïté ou en complicité ? Le gouverneur de la BCC devra mettre à la disposition de votre honneur les relevés bancaires détaillés y relatifs« , a-t-il conclu.

Pour rappel, par une lettre, le ministre des finances, Nicolas Kazadi, a demandé au gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC) d’annuler les cartes de crédit qu’utiliseraient certains compatriotes au préjudice du trésor public.

Par ailleurs, l’inspecteur général des finances (IGF), chef de service, Jules Alingete Key, a auss, pour sa part, affirmé qu’une longue liste des personnes sont en train d’utiliser les cartes de crédit pour soutirer « sans qualité », l’argent du trésor public.

Emery Yakamua
Actu30

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici