Ecoutez cet article

Le commissaire divisionnaire adjoint, le général Sylvano Kasongo Kitenge, chef de la police de Kinshasa, a effectué une tournée nocturne le week-end dernier à travers certains coins de la capitale de la République démocratique du Congo.

Il était question pour le chef de la Police de Kinshasa de s’assurer du respect du couvre-feu instauré par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour lutter contre la pandémie de la Covid-19.

En violation du couvre-feu, le chanteur Congolais J.D.T Mulopwe a poursuivi son concert au Village Chez Ntemba au-delà de 22h, heure de Kinshasa.

À l’arrivée de la Police, à en croire la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) qui a livré l’information ce mardi 8 juin 2021, ledit chanteur a pris fuite, abandonnant ainsi ses fans et ses musiciens.

“Ils ont tous été embarqués”, renchérit la même source.

Le commissaire divisionnaire adjoint s’est notamment rendu dans la commune de Kalamu, d’abord aux alentours de l’Université Catholique du Congo, ensuite au quartier Yolo, précisément à Kapela. Plusieurs arrestations ont eu lieu sur place suite à la violation du couvre-feu.

Le chef de la police de la capitale congolaise a, à travers sa ronde, constaté le relâchement des gestes barrières par la population Kinoise, au moment où Kinshasa fait face à la 3è vague de la Covid-19.

Au total, 138 personnes ont été arrêtées durant cette opération menée par le général Sylvano Kasongo. Les biens saisis ont été consignés et rendus à leurs propriétaires, rassure la Police.

Jephté Kitsita
7sur7

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici