Ecoutez cet article

En attendant le congrès de l’UDPS qui se tiendra du 30 au 31 mars 2018 au siège du parti, les candidats à la succession d’Étienne Tshisekedi sont soumis à un débat contradictoire.

Félix Tshisekedi a annoncé que s’il est élu président de l’UDPS sa priorité serait de gagner les élections pour instaurer l’État de droit en RDC. Il l’a dit au cours du débat contradictoire entre les candidats à la présidentielle de l’UDPS qui se tient en la résidence d’Etienne Tshisekedi.

Pour sa part, le candidat Guy Bawu a promis l’amnistie à tous les militants exclus ou auto-exclus du parti.

Arbitré par Paul Diakese, Paulette Kimuntu (avec les interventions de Daniel Sapu et Rachel Kitsita), ce débat tourne autour de l’organisation du parti, la gestion financière, l’unité et la gestion des conflits, diplomatie, la jeunesse et la promotion de la femme.

Les candidats Guy Bawu, David Mukeba, Félix Tshisekedi et Paul Tshilumbu participent à ce débat.

Rachel Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici