Ecoutez cet article

Dans une publication sur son compte tweeter, Seth Kikuni, ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle de décembre 2018, accuse le président Félix Tshisekedi de ne pas avoir la volonté d’organiser les élections générales en 2023.

« Pour nous distraire, le pouvoir Kabila nous a fait croire jusqu’à la fin, qu’il n’y aura pas élections qu’ils ont fini par organiser. Pour nous distraire, le pouvoir Fatshi nous fait croire qu’il y aura élections en 2023, qu’ils ne vont finalement pas organiser. Retenez cette date », a t-il déclaré.

Cette incertitude de Seth Kikuni vient après celles des plusieurs acteurs politiques et sociaux ayant émis leurs craintes sur le non engagement du gouvernement congolais à offrir aux congolais le scrutin en 2023.

C’est le cas notamment de Delly Sessanga, élu de Luiza dans le Kasaï-Central, qui doute lui aussi de la volonté politique pouvant conduire à l’étude de la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI, ainsi que la mise en place de ses animateurs.

Pour rappel, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi avait, lors d’une rencontre organisée à Kinshasa avant l’investiture du gouvernement, affirmé aux députés nationaux membres de l’Union sacrée que les élections auront bel et bien lieu en 2023.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici