Ecoutez cet article

Dans une déclaration faite à Kinshasa ce mardi, le front commun pour le Congo,(FCC) dit suivre avec préoccupation l’évolution de la situation politique nationale.

Concernant l’état de siège décrété par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi dans les Provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, le regroupement de Joseph Kabila, ancien allié de Tshisekedi partage la douleur des populations meurtries de ces deux provinces, en proie à des violences qui y occasionnent quotidiennement mort d’hommes et destruction de biens.

De ce fait, le FCC prend acte de la décision du Président de la République et son gouvernement de déclarer l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu.

Il apporte son soutien multiforme aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui, à l’en croire comme elles ont eu à le démontrer contre le M23 notamment, sont capables de venir à bout des forces nėgatives, pour autant que les moyens nécessaires soient mis à leur disposition et que, grâce à une politique favorisant le consensus National, elles bénéficient de l’appui unanime de la nation dans toute sa diversité.

Partisan inconditionnel de la paix et vigie de la démocratie et de l’Etat de droit, le FCC entend assurer, avec le concours des Élus du peuple, de la société civile et des hommes et femmes de bonne volonté, un suivi régulier de la mise en œuvre de l’état de siège.

Par ailleurs, le FCC se dit prêt à dénoncer tout type d’abus qui découleraient des mesures d’exception qui accompagnent cet état de siège.

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, a décrété vendredi 30 avril un état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. Cette décision a été prise « au regard de la gravité de la situation dans ces deux provinces conformément à l’article 85 de la constitution ».

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici