Ecoutez cet article

La loi organique portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) adoptée au Parlement doit être retirée. L’exigence de Martin Fayulu est sans équivoque.

Le membre du présidium de la coalition Lamuka accuse Félix Tshisekedi d’avoir nommé les nouveaux juges à la Cour constitutionnelle « en violation de la Constitution ». D’après lui, il veut rééditer l’exploit de la « fraude électorale de 2018 » en mettant en place une CENI politisée qui sera chargée d’accomplir sa volonté.

M. Fayulu persiste et signe que « cela ne passera pas et le peuple congolais s’élèvera comme un seul homme pour s’y opposer avec la dernière énergie ». Le leader de l’EciDé insiste sur les réformes consensuelles et la dépolitisation de la centrale électorale pour des élections crédibles.

« Les réformes institutionnelles dont le pays a besoin doivent se faire de manière consensuelle. La CENI doit être totalement dépolitisée afin d’organiser des élections crédibles, transparentes, inclusives, impartiales et apaisées. Car, plus jamais aucune union, aucun front, aucune coalition ne pourra se construire, ni prospérer contre la volonté du peuple souverain », a-t-il déclaré.

Il invite le peuple congolais à se tenir prêt pour sortir dans la rue comme en janvier 2015 afin de barrer la route à toute tentative de nouvelle fraude électorale.

Reagan Ndota
Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici