Ecoutez cet article

La toile enregistre une nette poussée de fièvre aux allures d’une guerre déclenchée opposant les congolais, et les rwandais sur les propos négationnistes tenus par le président Paul Kagame.

Martin Fayulu, qui hier a laissé entendre que les Congolais se font narguer du fait de l’absence d’un leadership légitime, responsable, fort et de caractère à la tête du pays, se dit aujourd’hui heureux de constater qu’il existe un grand nombre de personnalités congolaise refusant la falsification de l’histoire de la République Démocratique du Congo.

Dans une interview accordée à RFI et France 24, le président rwandais Paul Kagame a nié l’implication de ses troupes dans des crimes commis pendant les deux guerres de la République démocratique du Congo (RDC). Il a accusé le docteur Denis Mukwege de se faire manipuler.

En réaction aux propos négationnistes de Paul Kagame, Félix Tshisekedi dit soutenir le gynécologue Denis Mukwege qui est « une fierté nationale pour la RDC, il a œuvré pour la paix, pour rétablir la dignité des femmes ».

Le successeur de Joseph Kabila, reste optimiste que la justice établira tôt ou tard les responsabilités dans les massacres de l’Est de la RDC.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici