Ecoutez cet article

Le président Félix Tshisekedi arrivé dimanche 21 mars en fin de soirée à Dar-es-Salam en Tanzanie, assiste ce lundi au stade de Doma aux funérailles officielles du défunt président John Magufuli aux côtés de la nouvelle cheffe de l’État de la République unie de la Tanzanie, Samia Suluhu Hassan.

Sous le mandat du président Magufuli, Dodoma était devenue capitale politique et administrative de la République unie de Tanzanie. La ville va rendre les derniers hommages au président décédé en plein exercice de ses fonctions à l’âge de 61 ans.

Une dizaine de chefs d’État sont annoncés à Dodoma pour participer à cette cérémonie.

La dépouille mortelle de Magufuli est arrivée en fin de journée dominicale à Dodoma. Moment de grande émotion et de tristesse pour la population de Dodoma massée depuis le début de l’après-midi aux abords de la piste de l’aéroport national.

C’est à la tombée de la nuit que le cortège funèbre est sorti de l’aéroport se frayant un chemin sur les principales artères qui mènent vers la morgue de l’Hôpital général de Dodoma où le corps est présentement gardé en attendant la grande cérémonie publique ce lundi au stade national de Dodoma.

Président en exercice de l’Union africaine, M. Tshisekedi avait beaucoup de considération pour son homologue tanzanien. Il le décrit comme un « grand panafricaniste » dont la disparition est « une grande perte pour l’Afrique ».

Par solidarité avec le peuple tanzanien, un deuil national de 3 jours a été décrété en République démocratique du Congo.

Après Dodoma, la dépouille mortelle du président John Pombe Joseph Magufuli sera aussi exposée à Zanzibar, Mwanza et Chato la province natale du défunt président où il sera inhumé dans l’intimité familiale en fin de semaine.

L’ex-chef de l’Etat tanzanien John Pombe Joseph Magufuli avait rendu l’âme le 17 mars dernier des suites de problèmes cardiaques.

Kokolo Jean
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici