Le 14 juillet, Félix Tshisekedi avait rendu hommage à Dominique Ntambwe wa Kaniki Biselela, premier président de la Cour de cassation, décédé quelques jours plus tôt. Cinq jours plus tard, il refait le même exercice pour un autre membre éminent du pouvoir judiciaire. Le président de la République s’est rendu ce lundi au Palais de justice à Kinshasa pour s’incliner devant la dépouille de Raphaël Yanyi.

Il s’est également entretenu avec la veuve et les enfants du juge qui présidait le tribunal en charge du volet « maisons préfabriquées » du procès dit « 100 jours ». Raphaël Yanyi est mort la nuit du 26 au 27 mai à Kinshasa dans des circonstances qui restent à élucider.

Avant l’arrivée du chef de l’Etat, Raphaël Yanyi a été décoré à titre posthume. Cela suite à la décision l’admettant dans l’ordre Héros Nationaux Kabila-Lumumba au grade de Chevalier. Raphaël Yanyi avait été également nommé toujours à titre posthume au grade de ” Premier Président de la Cour d’appel “.

Plusieurs personnalités politiques ont pris part à cette cérémonie. La levée du corps vers la nécropole de la N’Sele est prévue à 13heures.

Ces obsèques se déroulent dans un climat de méfiance entre les autorités et la famille, qui n’est toujours pas convaincue par les résultats de deux autopsies pratiquées sur la dépouille de celui qui présidait le tribunal dans l’affaire « 100 jours » particulièrement dans son volet « maisons préfabriquées ».

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici