Ecoutez cet article

Devant la tribune des nations-unies le mardi 21 septembre, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a, à nouveau réitéré sa détermination d’organiser les élections en 2023, conformément aux prescrits de la constitution.

Son énième annonce pourrait en quelque sorte mettre fin à toutes sortes polémiques engagées par plusieurs opposants mais certains de partenaires de Félix Tshisekedi autour de ce sujet de l’organisation des différents scrutins en 2023.

« Je consacre toute mon énergie, et attache le plus grand intérêt à la fin de l’insécurité, des massacres, et des pillages (…), Ce qui contribuera davantage, à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles prévues en 2023« , a déclaré Tshisekedi à Assemblée générale de l’ONU.

Le président de l’Union africaine, Félix Tshisekedi a affirmé que la victoire contre la COVID-19 «n’est possible et durable que si le combat demeure une affaire de tous, et si nous atteignons un taux d’immunité collective et suffisant pour l’ensemble de l’humanité». A l’occasion de son adresse mardi 21 septembre du haut de la tribune de l’assemblée générale de l’ONU, il estime que le nombre de vaccins à distribuer dépassera les 25 millions de doses par mois d’ici à janvier 2022.

« Des chercheurs africains de renommée mondiale en science médicale ont proposé une gamme de remède efficace contre le Coronavirus qui mérite d’être soutenue par notre organisation mondiale et des institutions scientifiques spécialisées », a indiqué le Président Tshisekedi.

Selon lui, malgré des progrès incontestables concernant le dépistage du Coronavirus et l’invention du vaccin en un temps record, « le mal est encore loin d’être éradiqué »

« Nous ne pouvons gagner cette bataille que dans le cadre d’un effort commun et sur base d’une feuille de route définie ensemble. Ce qui exige un partage de responsabilité, et plus d’équité dans la complémentarité que commande la mondialisation de nos économies et la globalisation des enjeux internationaux », a proposé le Président de l’Union africaine.

Siméon Isako
Cas-info

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici