Ecoutez cet article

Pour Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « UDPS », et candidat à l’élection présidentielle de la coalition « Cap pour le Changement », ils ne sont pas du tout en retard par rapport à la campagne électorale qui a démarré depuis le 22 novembre dernier.

« Il n’y a pas de retard du tout. Je vous renvoie à 2011, notre leader Étienne Tshisekedi avait commencé la campagne à deux semaines et demi de la fin et c’est lui qui avait gagné les élections. Il n’y a pas de retard, nous avons confiance en notre peuple, nous avons confiance en ce qu’il veut comme dirigeant politique. Nous les avons entendu et nous irons vers ce peuple », a-t-il dit.

Félix Tshisekedi souligne cependant que le gros challenge demeure celui d’atteindre tous les congolais durant cette campagne électorale.

« La seule difficulté sera d’arriver à toucher tout le monde et c’est ça que nous allons essayer à réaliser comme exploit. Nous ferons vraiment des efforts considérables parce que nous savons que le temps qui nous reste est court mais nous allons nous couper en 4 pour atteindre nos compatriotes et leur présenter ce que nous allons appliquer dans le Congo de demain que nous allons gouverner », a-t-il poursuivi.

S’agissant du meeting de Cap pour le Changement à Kinshasa, Félix Tshisekedi qui répondait aux questions des journalistes mardi dernier dès leur arrivée à la permanence de l’UDPS, a précisé que l’opinion sera informée quant à ce incessamment.

Signalons par ailleurs que conformément au calendrier électoral de la CENI, la campagne électorale a une durée d’un mois et va se clôturer le 22 décembre prochain, soit à la veille du jour des scrutins présidentiel, législatif national et provincial.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici