Ecoutez cet article

Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) espère non seulement avoir des voix dans l’Est du pays mais aussi compter sur certains autres candidats qui devraient se désister au profit du ticket qu’il compose avec Vital Kamerhe.

« Oui évidemment surtout dans l’Est parce que c’est un bastion de l’UNC, mais aussi ailleurs. L’UNC est un grand parti national. Cette alliance sera gagnante. Il y a des candidats à la présidentielle qui vont se désister en notre faveur. Et nous serons capable de dépasser les 50% », a t-il dit dans une interview avec RFI.

Après s’être retirés de la coalition Lamuka, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi sont tombés d’accord ce vendredi 23 novembre 2018 à Nairobi, au Kenya, pour une candidature commune entre les deux à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

« Nous avons été grugés. Je pèse mes mots. Nous nous sommes retrouvés Kamerhe et moi et avons réfléchi. Nous avons en tête l’intérêt du Congo et nous sommes arrivés à cette conclusion », a t-il ajouté.

Dans cet accord, Vital Kamerhe s’engage à soutenir la candidature de Félix Tshisekedi et de se soutenir ensemble pour une victoire aux législatives nationales et provinciales.

« Nous partons sur 10 ans de collaboration. La constitution attribue un mandat de cinq ans à chaque président de la République. Nous allons alterner pour entretenir et maintenir cette collaboration. Nous allons élaborer un projet de société commun pour notre pays. Après dix ans, nous évaluerons », a t-il précisé.

actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici