Ecoutez cet article

Félix Tshisekedi est revenu sur l’Accord de Genève. Dans une interview accordée à RFI, il soutient toujours qu’il a été grugé par d’autres opposants de la coalition Lamuka, mais pense que c’était un déclic pour un nouveau départ.

« Le raté de Genève était un mal pour un bien. C’était un choc psychologique pour provoquer cette prise de conscience », a t-il dit.

Pour lui, les opposants de la coalition Lamuka ne constituent pas une cible pour le ticket Tshisekedi-Kamerhe.

« Il n’est absolument pas question de faire de nos amis avec qui on ne sait pas entendus à Genève la cible. La cible ici, c’est la kabilie, le camp Kabila. Tout cela nous l’espérons dans une alternance pacifique. Nous ne venons pas ici régler des compte à qui que ce soit. Pas de chasse à la sorcière. Nous allons veiller à ce que la démocratie soit ancrée dans ce pays », a t-il ajouté.

Lire aussiFélix Tshisekedi : « Il y a d’autres candidats à la présidentielle qui vont se désister en notre faveur »

actualite.cd

1 COMMENTAIRE

  1. Apres tout vs les kinois vs croyez a qui.tantot fayulu.tantot fashi et tjrs des fetes croyez moi cette confusion profitera. a Emma et detrompez.vous Kamerhe.ne.pas credible a.l’Est.faux et archifaux tous les.bashi.ne sont pas pour lui en plus.les ne respectent pas la parole donnee.et.vont.de nouveau nier.leur signatures qui vivra verra

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici