Ecoutez cet article

Le candidat commun de l’opposition issu de l’Accord de Nairobi conclu vendredi dernier au Kenya, a déclaré ce samedi 24 novembre 2018, que la multiplicité des coalitions au sein de l’opposition ne pose aucun problème pour la victoire finale de celle-ci à la prochaine présidentielle.

Selon Félix Tshisekedi, même avec deux ou trois camps en son sein, l’opposition battra le candidat du pouvoir.

« Moi j’ai toujours défendu le fait que même s’il y avait deux ou trois leaders de l’opposition qui allaient en compétition en même temps que le candidat du pouvoir, la victoire allait quand-même revenir à l’un des deux ou trois leaders. Or, en ce moment on voit l’alliance LAMUKA conduite par Martin Fayulu et la nôtre celle du Cap pour le Changement, et je suis certain que la victoire reviendra à l’un de ces deux camps », a-t-il déclaré.

Le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social reste cependant convaincu que la victoire finale à l’élection présidentielle, sera de leur côté.

« Je peux même m’avancer en disant que la victoire nous reviendra parce que nous formons la coalition la plus forte et la mieux ancrée sur terrain », a affirmé Félix Tshisekedi.

Tout au long de son intervention sur Rfi, le candidat président de Cap pour le Changement, a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas de s’attaquer à leurs frères opposants membres de LAMUKA.

Pour Félix Tshisekedi, la cible de l’opposition demeure jusqu’à preuve du contraire, le camp au pouvoir, c’est-à-dire le Front Commun pour le Congo, « FCC ».

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici