Ecoutez cet article

Le Chef de l’État Congolais ne cache pas son intention de briguer un deuxième mandat. Il l’a fait savoir lors d’un entretien accordé à Jeune Afrique, le 29 juin. “J’ai le droit de faire deux mandats, pourquoi devrais-je m’arrêter ? J’ai une vision pour ce pays, je veux la concrétiser”, a confié Félix Tshisekedi.

Le président de la République confirme avoir le soutien de Vital Kamerhe, son partenaire dans la plate-forme Cap pour le changement (CACH), concernant un second mandat. “Vital Kamerhe et moi avions discuté à plusieurs reprises d’une seconde candidature me concernant. Il était d’accord et il était prêt à s’effacer”.

Avec ces propos, Félix Tshisekedi éteint une polémique autour de sa candidature. L’accord de Naïrobi, conclu le 23 novembre 2018 entre Tshisekedi et Kamerhe, ayant donné naissance à la plateforme CACH appartient au passé.

Christian Lotendo
Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici