Écoutez cet article

Tshisekedi lance-t-il la purge au sein de l’armée. Le chef de l’Etat a fait le choix de l’expérience, de l’excellence et de la loyauté. Jusque-là patron de la Garde républicaine, Christian Tshiwewe est élevé au grade de chef d’État-major général des FARDC.

L’ordonnance de la nomination de cet officier supérieur a été lue ce lundi 03 septembre 2022 sur les antennes de la télévision publique (RTNC) par la porte-parole adjointe du chef de l’État, Tina Salama.

Offensif, décisif mais réservé, le brave militaire remplace à ce poste, le général Célestin Mbala. Lui-même à tête de la Garde Républicaine, il cède son bâton de commandement au général major, Ephraïm Kabi Kiriza. D’autres officiers sont nommés général major des FARDC à l’instar de : Chico Tshitambwe Jérôme, Kisezo Thomas, Kipongo Bora et Banza Mwilambwe Jules.

Qui est Christian Tshiwewe ?

Né le 27 octobre 1968 à Lubumbashi, dans l’actuelle province du Haut-Katanga, Christian Tshiwewe Songesha est originaire de la province de Lualaba. À trente ans, en 1998, il est parmi les premiers officiers rangers formés au Soudan après le départ de Mobutu, chassé du pouvoir par Laurent-Désiré Kabila. De 1999 à 2000, il suit les cours de commandement d’état-major « Mura » (l’autre appellation de la Garde républicaine) à Likasi, dans l’actuelle province du Haut-Katanga, et recevra le brevet d’état major pour son cursus réalisé en Angola.

De retour en RDC, il est parmi les brillants étudiants qui participent au cours de commandant brigade, au centre supérieur militaire à Kinshasa, entre 2003 et 2004. Formé à l’antiterrorisme par des Israéliens en Angola, Christian Tshiwewe Songesha fera également ses classes au sein de la deuxième promotion Kabila du collège des Hautes études militaires et stratégies de défense de Kinshasa.

En parallèle, il gravit patiemment les échelons de la hiérarchie militaire. Désigné commandant de la 10ème brigade Mura à Kinshasa en 2003, il est nommé commandant du 13ème régiment de la Garde républicaine à Lubumbashi, de 2007 à 2011. De retour à Kinshasa dès 2011, il est désigné commandant second en charge des opérations et renseignements de la GR de 2014 à 2020, jusqu’à ce que Félix Tshisekedi l’élève au grade de général major et aujourd’hui, numéro 1 de l’armée.

Patrick Mputu
Ouragan

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

  1. FELIX AZA SUKA NA ZOBA, CE GARS A DÉMONTRÉ SES OEUVRES OÙ? VOUS BOMBARDEZ UNE PERSONNE CHEF D’ÉETAT MAJOR GENERAL QUI SORT DE NUL PART!! APRÉS LA LIBVERATION DU PAYS, NOUS ALLONS LE DEGRADER COMME LIKILIKI . IL FAIT FAIRE TES PREUVES POUR MERITER LA GRADE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici