Ecoutez cet article

Ceux qui connaissent le Président de la République ou qui ont déjà eu, comme moi quelques mois avant son avènement à la magistrature suprême, l’occasion de suivre une partie de football avec lui vous diront tous une chose : Félix Tshisekedi est un vrai passionné du football ! Un de ses proches m’a même révélé comment de fois il s’extirpait de certaines réunions présidées par son défunt père pour aller suivre du football…

Son déploiement autour du décisif match RDC- Liberia du 24 Mars dernier en est une nouvelle preuve éloquente, tant il regorge d’importants renseignements sur la question. Tenez :

à l’hôtel des joueurs où il se rend, la veille du match, pour les encourager, le chef de l’Etat a un mot sur tous les joueurs ( ou presque) qu’il connaît ou suit.

A Bakambu : qu’est-ce que tu restes faire en Chine avec ton talent ? Seulement pour des millions ? Reviens vite en Europe. C’est là où tu mérites de jouer…

A Bolasie : Tu es maintenant à Anderlecht non ? Ça se passe bien je vois. Ta grave blessure appartient désormais au passé ?

A Mputu : j’ai vu ton but en Ligue des champions avec Mazembe. Très beau but ! Content de te revoir en équipe nationale…

A Fabrice Ngoma, Nelson Munganga, Padou Bompunga, Glody Ngonde et Djuma Shabani, tous joueurs de Vclub ( qu’il a reconnu de vue): Vous, je suis fâché contre vous ! Comment vous-êtes-vous fait éliminés de la sorte ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Bo liaki bien te ? Général ( Tango fort) a pesaki bino mbongo te ? Bo loba na sanctionner ye kaka sikoyo…

A Marcel Tisserand il a rappelé dans quel pays il jouait et même un vol qu’ils ont eu à faire ensemble une fois. « J’avais beaucoup de questions à te poser sur toi et l’équipe nationale. Mais tu as passé tout ton temps à dormir pendant le vol… »

Bref, le président a eu un mot pour tous les joueurs qu’il a salué et même pour quelques membres du staff technique.

Le dimanche 24, jour du match auquel il a assisté comme promis, il est allé jusqu’au vestiaire pour embrasser et féliciter les Léopards avec une remarque technique à Luyindama qui m’a beaucoup plus ( Félicitations, gar ! Tu es très costaud ! Très fort à la récupération. Mais tu dois travailler ta relance…)

Après le Président Mobutu, le Congo a une nouvelle fois à sa tête un vrai passionné du ballon rond !

Je relève tout ceci non pas pour le flatter-je n’en ai pas besoin- mais pour attirer l’attention des acteurs de notre football. Car c’est maintenant qu’ils doivent saisir la présence de Félix Tshisekedi à la tête du pays comme une chance à faire profiter au football de notre Congo.

Ce pays de foot, deux fois vainqueur de la CAN, dix fois vainqueurs des interclubs de la CAF ( Mazembe, Vclub, DCMP), ne mérite pas de rester à la traîne comme il l’est au plan des infrastructures et d’organisation de grands événements sportifs.

Ce pays de foot ne doit pas se contenter d’accompagner et de soutenir financièrement les équipes nationales et les clubs seulement lorsqu’ils participent à des compétitions. Il doit absolument développer ses infrastructures sportives, routières, hôtelières et penser à encadrer et developer réellement le talent des jeunes footballeurs qui y naissent tous les jours.

Aux dirigeants du football de profiter de sa présence pour obtenir ce qu’ils n’ont pas pu avoir avec son prédécesseur… Pas pour eux et leurs intérêts égoïstes, mais bien pour l’intérêt du football et de la nation.
Eux qui n’ont jamais réussi à obtenir de l’Etat une subvention du ou des championnats nationaux, un réel accompagnement dans l’encadrement des jeunes talents, des infrastructures modernes, adaptées à la pratique actuelle du football, ils ont aujourd’hui en face d’eux un président de la République qui sera plus attentif et plus concerné par ce football qu’il aime tant et dont il connaît l’impact sur la nation.

Oui, on me dira de ne pas trop rêver ! Je sais que le pays a beaucoup de priorités plus importantes que le football.

Ce que je recommande simplement, c’est que maintenant qu’il semble vous prêter oreilles et attention, osez, proposez lui de vrais projets pour l’intérêt et le développement du football. Dites lui ce qu’il nous faut pour que le grand Congo du football rivalise avec les meilleures nations du continent.

Au final, que le peu qui sera fait, je l’espère, le soit pour l’intérêt de la jeunesse et de ce football congolais qui nous passionne tant, et comme nous, heureusement, le Président de la République !

CP/Thierka

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici