Ecoutez cet article

Le Roi Philippe de Belgique et la Reine Mathilde ont mis fin à leur visite officielle de près d’une semaine en République démocratique du Congo, à partir de Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, d’où leur avion a décollé lundi à 10 H 20’ (heure locale) à destination de Bruxelles.

Le couple royal a été salué, au bas de l’avion à l’aéroport de la Luano, par le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde, représentant le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, accompagnés par un groupe d’autres autorités provinciales et la notabilité provinciale.

Les femmes survivantes des violences sexuelles à l’honneur

Dimanche, le souverain belge et la reine ont fait un aller-retour Lubumbashi (Haut-Katanga)-Bukavu (Sud-Kivu). Dans le chef-lieu du Sud-Kivu, ils ont été accueillis par le gouverneur Théo Ngwabidje et le prix Nobel de la paix 2018, Dénis Mukwege, avant de descendre, à l’hôpital général de référence de Panzi où ils ont rendu hommage aux femmes survivantes des violences sexuelles qui ont enduré des pires souffrances.

Ils ont condamné l’insécurité qui contribue pour beaucoup aux violences sexuelles, avant de promettre l’accompagnement du royaume de Belgique dans la lutte contre ces crimes et un soutien à l’hôpital de Panzi.

Pour sa part, Dr Denis Mukwege a plaidé pour la mise en place de la justice transitionnelle, en vue de juger les auteurs de différents crimes pendant plus d’un quart de siècle à l’Est de la RDC.

« Ces crimes ont fait des nombreuses victimes. Toutes les familles ont été touchées d’une manière ou d’une autre », a-t-il souligné, ajoutant que jusqu’à présent les congolais continuent à subir les violations des droits humains dont les femmes et les filles sont plus victimes.

« Il faut que cela cesse et que la paix revienne au pays », a-t-il indiqué, avant de condamner de vive voix la nouvelle agression de la RDC par le M23, dans la province du Nord-Kivu, avec le soutien du Rwanda. L’Institut international de l’agriculture tropicale a été également visité.

A Lubumbashi, avant cet aller-retour, le couple royal avait visité l’Ecole belge et s’était adressé, à l’amphithéâtre Kalaba Mutabusha, aux étudiants de l’université de Lubumbashi, avant de

Le couple royal Belge s’était rendu, ensuite, au village Katanga, groupement du même nom, secteur Lufira, territoire de Kambove où la Belgique finance le projet de gestion communautaire des forêts de Miombo.

Un nouveau départ pour la coopération belgo-congolaise

Le Premier ministre Sama Lukonde s’est dit, enfin, satisfait de l’aboutissement heureux de « cette importante visite qui marque un nouveau départ dans la coopération entre la RDC et la Belgique ».

«C’est une visite qui s’est inscrite dans le cadre de la coopération, de la culture mais surtout dans le cadre de la jeunesse et de la femme. Il y a lieu de retenir surtout le volet culturel, avec la remise symbolique du masque, en guise de bonne foi par rapport au rapatriement de notre patrimoine culturel qui se trouve en Belgique », avait-il déclaré à l’issue de la cérémonie organisée au Musée national.

Le Chef du gouvernement n’a pas non plus manqué de souligner le fait que cette visite du Roi des Belges s’est déroulée pendant que le pays fait face à la résurgence des terroristes du M23.

«Il faut aussi mentionner que cette visite s’est effectuée au moment particulier où nous connaissons une remontée des violences à l’Est de la RDC, avec cette résurgence des M23 appuyés par le Rwanda. Et ici, il y a ce besoin d’une coordination de sorte que nous puissions mettre fin à ce cycle de violences », a-t-il réagi.

Sa Majesté le Roi Philippe de Belgique, accompagné de son épouse, la Reine Mathilde, était arrivé à Kinshasa mardi 07 juin dans l’après midi, pour une visite officielle de six jours dans les villes de Kinshasa, la capitale, Lubumbashi et Bukavu, en République démocratique du Congo.

ACP

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici