Ecoutez cet article

Martin Fayulu réagit pour la première fois à la constitution de l’Union sacrée. L’ancien candidat à l’élection présidentielle, qui se considère toujours comme le président élu, a donné une conférence de presse jeudi midi. Il a qualifié l’Union sacrée, cette nouvelle majorité parlementaire constituée à l’instigation du président Tshisekedi, de « deuxième grossesse » pour le président et son prédécesseur Joseph Kabila. Pour Martin Fayulu, il n’y a pas eu rupture entre les deux hommes. Franck Diongo recadre Martin Fayulu.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici