Écoutez cet article

La RDC retient encore son souffle. L’espoir de se qualifier à la phase finale de la coupe du monde 48 ans après demeure.

Jean-Florent Ibenge y croit dur comme fer, malgré le scepticisme ambiant qui entoure l’équipe de la RDC après le nul de 1-1 concédé le 25 mars dernier, au Stade des Martyrs de la pentecôte lors de la manche aller.

“C’est une situation qu’on a déjà connue. Je crois que c’était face à l’Angola. Nous avions fait un nul de 1-1, avec un but de Elia dans les arrêts. Trois jours après, nous sommes allés battre l’Angola 2-0 chez lui. Les exemples sont là qui font que rien n’est fini. Il reste un match. Il faut y croire. C’est pourquoi j’ai parlé de la détermination, de l’attitude. Tout est possible” explique l’ancien sélectionneur de la RDC, médaillé de bronze à la Coupe d’Afrique des nations Guinée Équatoriale 2015.

Pour l’actuel entraîneur de la Renaissance de Berkane au Maroc, n’importe quel système de jeu peut faire l’affaire.

“C’est celui qui va nous amener au Qatar qui est intéressant. Et ça, c’est le staff technique qui va le faire et non moi qui suis en dehors des entraînements et loin du groupe. Il faut être derrière le staff technique, derrière les joueurs, c’est le moment de les pousser et pas de les critiquer. Ils sont responsables, ils doivent travailler pour nous amener au Qatar. Ils se sont qualifiés et sont arrivés à ce stade, sans l’aide de personne” a-t-il conclu.

JMM
Footrdc

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici