Écoutez cet article

Le député provincial Gecoco Mulumba, membre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a déposé officiellement sa candidature hier mardi 15 mars 2022, au bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), au poste de Vice-gouverneur de la ville de Kinshasa.

A 52 jours de l’élection des gouverneurs et des vice-gouverneurs des provinces prévue le 6 mai 2022 par la Centrale électorale, Gecoco Mulumba est à ce jour l’unique candidat connu.

L’élu de la commune de Limete, précisément du quartier Kingabwa, son fief électoral, a coupé court au suspense, pour récupérer le poste resté vacant depuis le départ précipité de Néron Mbungu-Mbungu en 2021 pour son acte d’indélicatesse vis-à-vis des députés provinciaux de Kinshasa.

Sur les 48 députés provinciaux que compte l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK), le candidat vice-gouverneur mise déjà sur les 12 de son parti politique, UDPS, a-t-il déclaré au sortir du bureau de la CENI. Et pour remporter le scrutin à la majorité absolue le Jour-J, soit 24+1, il se livrera à la dernière conquête le moment venu, en vue de convaincre les 13 dépiutés provinciaux, certainement de l’Union Sacrée de la Nation (USN). «Ils me connaissent, ca sera difficile qu’ils me refusent leurs voix», a-t-il rappelé.

Il y a lieu de retenir que le candidat Gecoco Mulumba pourra aussi compter sur l’appui considérable de Ngobila Mbaka, qui est également membre de l’ l’Union Sacrée de la Nation, dans cette joute électorale.

Pour avoir mené plusieurs actions sociales avant et pendant la campagne électorale de la première législature de 2006 en République Démocratique du Congo, avec ses propres moyens, il estime qu’une fois élu, et avec des moyens financiers de l’Etat , avec le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka, ils feront des choses extraordinaires dans la capitale.

Il se dit d’orès et déjà prêt à faire route ensemble avec Gentiny Ngobila Mbaka pour parachever les différents chantiers en cours d’exécution, notamment les infrastructures routières, la salubrité, l’éclairage public, la lutte contre les «kuluna», et autres.

Et d’ajouter: «Je suis conscient des défis à relever à Kinshasa». Comme qui dirait, il connait les réalités de la ville-province de Kinshasa avant de s’engager dans la course pour le poste de Vice-gouverneur.

Gecoco a terminé son mot de circonstance en invitant les élus provinciaux de Kinshasa à lui donner leurs voix, le moment venu, pour transformer ensemble la capitale.

Jean-René Ekofo
Le Phare

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici