Ecoutez cet article

Le grand gagnant de la répartition des postes est sans conteste l’UDPS de Félix Tshisekedi qui se voit attribuer le poste de Vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur , confié à Daniel Aselo, ainsi que celui de la Défense avec Gilbert Kabanda et celui des Finances, occupé par Nicolas Kazadi.

Malgré son faible poids à l’Assemblée nationale, l’UNC de Vital Kamerhe , et partenaire de Félix Tshisekedi, garde 4 ministères. Une façon de conserver ce parti, dont le président reste toujours en prison, dans le giron présidentiel… 2023 oblige. L’UNC se voit attribuer les ministères du Budget, des Affaires foncières ou des Petites et Moyennes entreprises.

Deux mois auront été nécessaires au nouveau Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde pour dévoiler son équipe gouvernementale. Il faut dire que les tractations ont été laborieuses pour établir la liste des 56 nouveaux ministres tant les contraintes étaient grandes. Il fallait d’abord répartir les postes en fonction du poids politique des membres de l’Union sacrée, la nouvelle majorité présidentielle. Une coalition pléthorique composée de 24 groupements politiques. Pari d’autant plus difficile que le président souhaitait une équipe resserrée. Il fallait ensuite trouver les noms qui fassent consensus avec une proportion non-négligeable de femmes. Et enfin, Félix Tshisekedi souhaitait un exécutif renouvelé, avec de nouvelles figures, à l’image de son jeune Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici