Ecoutez cet article

Les deux leaders du défunt « LAMUKA » ont payé les frais du non consensus autour de la candidature commune (unique) au poste réservé aux ressortissants de l’ex-grand Équateur.

Ayant rejeté l’offre du formateur du gouvernement d’Union Sacrée et voyant le poste de 2ème Vice-président du Sénat lui filé entre ses mains , l’ancien Gouverneur de l’ex province du Katanga a préféré faire une course contre la montre afin d’assurer ce qui est avenir et trouver dans la mesure du possible des compromis sur le partage des postes à responsabilité en importance et en abondance dignes de son regroupement politique Ensemble pour la République.

C’est dans cette optique qu’il a quitté illico presto la capitale du cuivre pour Kinshasa afin de prendre part à une « visite de courtoisie ».

Les deux hommes ont pendant 40 minutes parlé de la formation du prochain gouvernement, de ses défis, atouts voire faiblesses.

Sama Lukonde et Moïse Katumbi ont convenu dans une large mesure de travailler ensemble pour apporter des solutions aux problèmes multiples et multiformes du peuple congolais.

Au sortir de l’audience , Moïse Katumbi a « demandé à toute la population congolaise d’appuyer Sama Lukonde. Il a un défi. Le pays doit être développé. Il y a le problème de l’Est, le social, les réformes », a t-il déclaré.

Cette rencontre s’est déroulée dans un esprit de convivialité, de confiance, d’harmonie, de complicité que dégageaient les deux hommes.

Ça s’appelle réponse proactive du Chairman qui a résolu de faire profil bas pour être au-devant de l’action afin de parer à toute éventualité fâcheuse.

Gédéon ATIBU
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici