Ecoutez cet article

C’est une véritable bombe larguée en direction des anciens prisonniers, politiques soient-ils, soucieux de faire partie du gouvernement de l’Union sacrée de la nation.

En effet, parmi les critères retenus par le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge pour être nommé ministre, il faut avoir un casier judiciaire vierge. Il l’a dit lors des consultations, en début de semaine.

Ce qui exclut des figures comme Jean-Claude Muyambo, Eugène Diomi Ndongala, Franck Diongo et bien d’autres cadres de l’Union sacrée de la nation.

Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici