Ecoutez cet article

Le Président de la République Félix Tshisekedi a échangé ce vendredi 26 février au téléphone avec la vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris.

La conversation de 55 minutes a porté essentiellement sur Ebola, Covid-19 et sécurité, renseigne une source à la Présidence.

Les deux personnalités ont aussi évoqué les derniers développements politiques en RDC ayant abouti à la nomination du nouveau Premier ministre.

Le chef de l’Etat congolais est parmi les premiers Présidents africains à échanger avec la nouvelle administration américaine, selon la Présidence de la République.

Ils ont discuté de Covid-19, de récentes flambées d’Ebola et des opportunités économiques. Ils se sont engagés à travailler ensemble pour renforcer la sécurité sanitaire, accroître le commerce et les investissements régionaux, promouvoir les droits de l’homme et la bonne gouvernance et relever les défis du changement climatique.

La vice-présidente s’est engagée à travailler avec le gouvernement de la RDC pour faire progresser l’éducation des filles et renforcer les opportunités économiques pour tous les Congolais.

Elle a souligné la grave préoccupation des États-Unis au sujet des informations faisant état de violations importantes des droits de l’homme et d’une aggravation de la crise humanitaire dans la région du Tigray en Éthiopie. Ils ont convenu de collaborer pour réduire les conflits, soutenir le dialogue et assurer la paix dans l’est de la RDC et dans la région.

Dans le domaine sécuritaire, indique la presse présidentielle, la vice-présidente américaine a assuré au Président de la RDC, la volonté de son pays de poursuivre et de renforcer le partenariat privilégié pour la paix et la prospérité avec la RDC.

Mme Harris s’est dit consciente des défis sécuritaires auxquels est confrontée la RDC.

Au plan politique, la vice-présidente américaine a félicité le Président de la République Félix Tshisekedi, pour les réformes institutionnelles en cours en RDC.

Les USA s’engagent pleinement à aider la RDC dans la dynamique de ces réformes. Ils promettent aussi le renforcement des capacités internes, a poursuivi Mme Harris.

Au sujet de la santé, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de Président de l’Union Africaine a plaidé pour un apport international en faveur d’une accessibilité des pays africains au vaccin contre la COVID-19.

Tout en reconnaissant l’expertise avérée de la RDC en matière de lutte contre Ebola, la Vice-présidente des USA a invité la RDC à appuyer la Guinée surtout sur le plan logistique.

Africa 24 sur 24

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici