Ecoutez cet article

En RDC, le personnel, toutes catégories confondues, de la radiodiffusion et télévision nationale, média officiel, menace de débrayer. Un préavis de grève, pour un mouvement illimité, a été déposé hier, lundi 16 août, à la direction générale. il y a des soupçons de mauvaise gestion financière, mais le directeur général, lui, pense plutôt que les salariés ont été manipulés.

La grève est programmée à partir de mardi prochain… Il y aura un service minimum, avec un personnel réduit, avertit René Kalonda, le secrétaire de la délégation syndicale. Selon lui, la direction refuse de rencontrer le personnel pour débattre des problèmes qui se posent dans l’entreprise.

« Nous parlons des nouveaux barèmes salariaux qui tardent à être signés… il y a aussi l’épineux problème de la redevance… et aussi les conditions de travail à l’antenne, l’hygiène et la sécurité laissent à désirer », détaille René Kalonda.

Freddy Mulumba Kabuayi, directeur général adjoint qui assume l’intérim depuis le décès du titulaire, dit s’étonner de toute cette agitation. Selon lui, l’Inspection générale des Finances a initié un audit à la RTNC dont on devrait attendre les résultats. « On doit attendre les résultats (de l’audit) de l’IGF. La grève ne tient pas débout… derrière toute cette agitation, il y a la main noire… »

Mulumba Kabuayi se plaint lui-même de ce que, de son vivant, le titulaire ne l’avait jamais associé à la gestion de l’entreprise.

RFI

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici