Hamida Chatur, épouse de Vital Kamerhe a été auditionnée ce mercredi 1 juillet pendant quelques heures au Parquet parquet près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete.

Un communiqué de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) renseigne que “l”audition s’est déroulée dans un climat détendu” et précise qu’elle reste disponible pour répondre à la justice à “tout moment”.

Elle avait été invitée pour la première fois le vendredi 26 juin dernier mais ne s’y était pas rendue. Ses avocats l’avaient représentée au rendez-vous.

Vital Kamerhe, son mari et directeur de cabinet du Chef de l’Etat a été condamné le 20 juin dernier à 20 ans de travaux forcés et la confiscation de tous les fonds se trouvant sur les comptes bancaires et biens acquis avec les fonds « détournés » dont ceux de Hamida Shatur. La justice Congolaise semble se pencher actuellement sur les proches du Président de l’UNC. Hamida Shatur était déjà à la barre comme renseignante lors de ce procès qui a vu son mari être condamné à de peines lourdes. Marie-José Mengi, l’une des ses collaboratrices, a obtenu une liberté provisoire et placée sous contrôle judiciaire. Elle était détenue depuis le 8 juin au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici