Écoutez cet article

Le Front Commun pour le Congo (FCC) accuse Martin Fayulu d’être derrière l’incendie qui a ravagé le dépôt du matériel électoral de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à Kinshasa cette nuit.

« Le coupable n’étant plus à rechercher, le FCC invite les autorités compétentes à assumer chacune ses responsabilités afin de garantir la tenue effective, le 23 décembre prochain, des scrutins prévus », dit Néhémie Mwilanya

Coordonnateur du FCC dans un communiqué.

Dans sa communication, le FCC rappelle qu’en date du 3 Décembre 2018, il avait dénoncé, ce qu’elle qualifie d’apologie de la violence et « les attaques systématiques du candidat Président de l’Opposition Martin Fayulu qui, au grand étonnement du monde entier, a pour programme politique, au cours de cette campagne électorale , l’invitation de ses militants et sympathisants à détruire le matériel électoral de manière à empêcher la CENI d’organiser les scrutins prévus le 23 décembre prochain. Ces propos et la gestuelle qui les accompagne étaient déjà le prélude de la mise en œuvre d’un projet bien planifié tendant à entraver le processus électoral en cours et à saper l’investissement politique de tout un peuple ».

Le FCC condamne qu’elle appelle une « politique de violence et de terre brûlée dont les premières victimes et les premiers dégâts sont aujourd’hui déplorés ».

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici