Ecoutez cet article

En République Démocratique du Congo , le député national Jean Baptiste Kasekwa a annoncé « son refus catégorique » de récupérer sa jeep promise par le président de la République après la configuration de la majorité présidentielle .

Dans un tweet ce dimanche 20 juin 2021, cet élu membre de l’opposition qualifie cette dotation de « corruption à ciel ouvert » et dit se remettre au pacte scellé avec la population depuis le début de son mandat parlementaire .

« Comme Daniel à Babylone , j’ai résolu de ne pas me souiller en prenant des cadeaux de corruption. J’ai promis à Dieu que je garderai l’intégrité de ma foi en Christ tout au long de l’exercice de mon mandat du député national. Je sais que Dieu m’en rendra capable » déclare Jean-Baptiste Kasekwa sur son compte Twitter .

Contexte

Chaque député national qui a adhéré récemment à la nouvelle vision politique du président Tshisekedi sera doté d’une jeep .

C’est le président de l’Assemblée nationale qui a fait l’annonce alors qu’il recevait vendredi 18 juin 2021 , les députés membres de l’Union sacrée .

« Nous avons fait l’honneur du pays en adhérant à l’Union sacrée prônée par le président de la République et nous méritons la reconnaissance du chef de l’Etat . 250 jeeps sont déjà à Boma et les autres arrivent bientôt au pays », a déclaré Christophe Mboso Nkodia.

Selon la même source , le don de la présidence accordé aux élus de la majorité présidentielle l’est aussi pour ceux de l’opposition.

Abed Masiri
Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici