Ecoutez cet article

Félix Tshisekedi a 48 heures pour retirer sa signature apposée sur le document de Genève désignant Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition.

L’ultimatum a été donné ce lundi 12 novembre 2018 par le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund.

Devant les militants de l’UDPS qui ont envahi le siège de leur parti pour protester contre la désignation de Martin Fayulu, Kabund a demandé à Félix Tshisekedi de revenir battre campagne dans un “bref délai”.

Pour Kabund, l’UDPS a payé le lourd tribut dans le combat pour la démocratie et ne peut soutenir un autre candidat que son président, Félix Tshisekedi, désigné par le Congrès suprême du parti.

“Le document de Genève est de nul effet” a martelé le secrétaire général de l’UDPS avant de souligner que sa formation ne s’inscrit pas dans la logique du boycott et ira aux élections avec ou sans “la machine à voter”.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici