Ecoutez cet article

« J’ai essayé de regarder les images, regarder les figures et visages [de ceux qui étaient à la matinée politique du PPRD à Lubumbashi], je n’ai vu aucun invité ou partenaire. Je crois que le PPRD ne se livre pas au Brexit comme en Angleterre [qui veut quitter la zone Euro]. Je crois que ce n’est pas le Brexit », affirme, sur TOP CONGO FM, Justin Bitakwira.

« À l’allure où vont les choses, il ne faut pas que l’Autorité morale crée une forme de l’Union européenne et que le PPRD se comporte comme la Belgique, estimant être la seule à trouver la solution à nos problèmes, nous emmener plus loin qu’on le pense », indique ce cadre du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila.

« Il faut l’union et la cohésion de tous. On a besoin de toutes les intelligences, de tout le monde pour qu’on aille de l’avant. Mais si on met les bâtons dans les roues de l’Union européenne et on croit que la Belgique va porter seule le poids, je crois que ce serait une erreur tactique sur le plan politique », insiste-t-il.

FCC, avenir sombre ?

« Il y a des problèmes internes qu’on ne peut pas étaler à la place publique », reconnaît Justin Bitakwira.

Qui avoue tout de même que « lors des élections de décembre 2018, le FCC s’est retrouvé avec les matériels de campagne du PPRD. Il n’y avait aucun matériel du FCC ».

Justin Bitakwira estime que « nous devons nous mettre autour d’une table, nous regarder en face et nous parler. Nous ne devons pas nous comporter comme des animaux malades de la peste ».

« Si nous persistons dans le mal, nous allons droit au mur. Je crois que notre avenir peut être sombre au lieu d’être reluisant. Je le dis en âme et conscience », a fait savoir Justin Bitakwira.

Sentinelle de la République

« Le courant rénovateur a sa place au sein du FCC et du CACH. C’est la sentinelle de la République. Nous surveillons ce qui marche du côté du Président de la République et du gouvernement, dans son ensemble, avant de soutenir et encourager », dit son initiateur.

Qui prévient que « s’il y a des choses qui ne répondent pas aux intérêts de la population, nous ne pouvons que dire que c’est un mauvais côté. Ce n’est pas une rébellion au sein de la coalition FCC-CACH. C’est un courant de pensée ».

Erreur tactique

Alors que le PPRD, parti phare du FCC, annonce la rentrée politique de Joseph Kabila, son président national, Justin Bitakwira reste convaincu que cette formation « n’aurait pas pu organiser cette matinée politique sans l’autorisation de son Autorité morale. Il ne pouvait pas dire que c’est la rentrée politique du Président Kabila sans son autorisation. Nous ne pouvons qu’encourager et saluer ».

Mais, il l’exhorte, « il ne faut pas que le PPRD soit un parti élitiste. Il ne faut pas bâtir la charpente alors que nous n’avons pas encore réalisé la fondation. Ça sera une erreur tactique. Les conséquences peuvent être incalculables ».

La matinée politique du PPRD se clôture ce jeudi à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga.

Top Congo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici