Ecoutez cet article

Après les propos négationnistes ténus par le président rwandais, Paul Kagame en France, en marge du sommet économique africain récusant la responsabilité de son pays par rapport aux crimes commis à l’Est de la RDC, les réactions viennent de partout.

En dernière en date est celle du président ai de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean Marc Kabund, qui qualifie Kagame d’un accusé plaidant non coupable.

« La posture négationniste du Président Rwandais face aux crimes commis en RDC est une attitude d’un accusé plaidant non coupable. L’essentiel pour nous c’est l’institution sur base du rapport Mapping, d’un TPIRDC afin que les auteurs… qui qu’ils soient et où qu’ils se trouvent répondent… », a t-il répondu.

Dans un entretien exclusif accordé à France 24 et RFI lors d’une visite à Paris lundi, le président rwandais Paul Kagame, qui n’exclut pas la possibilité d’opérations militaires conjointes avec Kinshasa, a récusé la responsabilité du Rwanda sur les crimes commis à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Ces propos négationnistes ont provoqué l’ire de plusieurs congolais, qui estiment que Kagame a craché sur les morts de l’Est en regardant Félix Tshisekedi dans les yeux.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici