Ecoutez cet article

Sa présence à la dernière marche du Front commun pour le Congo (FCC) avait suscité un tollé général. L’ancien administrateur général de l’Agence nationale de renseignement (ANR) n’avait pas hésité d’afficher sa nouvelle casquette d’acteur politique.

Kalev Mutond dit avoir pris son adhésion au Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) après avoir demandé sa mise en disponibilité en bonne et due forme à la hiérarchie de l’ANR. Et, explique-t-il, elle lui a été accordée.

« Comme agent et haut cadre des services que je fus pendant ce temps-là, je n’étais pas membre d’un parti politique. Mais après avoir été remplacé à la tête des services et maintenant que je ne suis plus administrateur général de l’ANR, j’ai demandé, comme agent, ma mise en disponibilité en bonne et due forme et on me l’a accordée », a-t-il précisé.

Prenant l’exemple des anciens autres chefs des services, Kalev Mutond affirme qu’il a le droit de se convertir dans un autre domaine après sa carrière à l’ANR.

« Vous n’allez pas interdire à tous les anciens chefs des services à travers le monde de ne pas avoir une vie après les services. Vous connaissez des anciens chefs des services à travers le monde qui sont devenus des fermiers, des chefs d’entreprises privées et même des acteurs politiques. Après ma carrière aux services, je fais maintenant de et j’ai choisi de me battre politiquement dans le FCC et dans le FCC, j’ai choisi d’être du parti politique PPRD », a-t-il dit.

L’ancien chef des barbouzes signale qu’il « ne l’a pas fait en catimini. Les plus hautes instances du pays le savent ».

Reagan Ndota
Ouragan fm

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici