Ecoutez cet article

Dans une interview accordée à actualite.cd ce lundi 12 novembre 2018, Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), remet en cause la procédure ayant conduit à la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition.

« (…) Il y a un critérium rédigé à Pretoria : popularité, parcours, partis, implantation, nombre des députés, souscriptions des députés aux provinciales et aux nationales, mais tout cela a été balayé d’un revers de la main. Ce qui a tout faussé, c’est le vote », a dit Vital Kamerhe

Pour le président de l’UNC, la désignation de Martin Fayulu a suscité plus de colère que de joie au sein de la population.

“Je guide ma base quand je suis profondément convaincu que ce que j’ai fait, réellement va amener le peuple à la victoire ou au salut. Mais, là, je me rends compte que c’est une voix, un vote. Mais quand le peuple qui est censé voter vous dit vous venez ici à Bukavu, Mbuji-Mayi, Mbandaka et partout, nous n’allons pas voter pour le candidat commun choisi ? », s’est-il interrogé sur actualite.cd

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se sont désengagés le lundi 12 novembre de l’accord de Genève signé le dimanche 11 novembre.

Stanis Bujakera Tshiamala

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici